L’Ange Jibril : un acteur très important dans ta relation avec le Coran

Temps de lecture estimé : <1 min.

Dans les épisodes et les articles précédents, nous parlions du Coran, de son Auteur, Allah ﷻ. Mais nous évoquions également son Messager, Muhammad ﷺ, ou encore nous-mêmes. Mais sais-tu que nous avons omis de parler d’un acteur très important dans ta relation avec le Coran ? Il s’agit de l’Ange Jibril. Et il y a beaucoup à dire à son sujet !

Sommaire

Les versets qui ont inspiré cet article

Ce Coran, c’est le Seigneur des Univers qui l’a fait descendre,

et l’Esprit fidèle est descendu avec cela

sur ton cœur, pour que tu sois parmi ceux qui exortent,

au moyen d’une langue arabe très claire.

– Sourate Ash Shuara ; 192-195

Ces versets réunissent tous les acteurs de ta relation avec le Coran. Allah ﷻ  dit dans une traduction rapprochée « Ce Coran ». Il le désigne et dit que c’est le Rabb des Univers qui l’a fait descendre. Et nous sommes inclus dans ces Univers, donc Il parle également de nous.

Jibril est décrit comme l’esprit fidèle, pur, dépositaire, ar-rouh al-amine. Dans ces versets, on a aussi un acteur très important dans la révélation du Coran, il s’agit de Muhammad ﷺ. Il est ici désigné dans le verset par :

« … sur ton cœur, pour que tu sois parmi ceux qui exortent au moyen d’une langue arabe très claire ».

Avec quelques ayat, on a donc :

  • De quoi il s’agit : le message,
  • Son Auteur : Allah ﷻ ,
  • Vers qui : Muhammad ﷺ,
  • Pour qui : Nous
  • Par l’intermédiaire de quel émissaire : Jibril
  • Dans quelle langue : la langue arabe.

Tout ça en très peu de ayat, mais très éloquentes.

Tu comprends mieux pourquoi je parle de « Coran de mon cœur » ou de « Coran de ton cœur ». Allah ﷻ  nous le dit au sujet du Coran :

عَلَى قَلْبِكَ

ala qalbika

sur ton cœur.

En effet, le Coran a été révélé pour s’installer dans les cœurs, nulle part ailleurs.

Je ne pouvais pas parler de Coran, du Prophète ﷺ, d’Allah ﷻ , de la Révélation, sans parler de l’Ange Jibril, qui est si important dans :

  • Notre vie,
  • notre islam,
  • notre histoire.

Quand on regarde les piliers de la foi, le deuxième concerne le fait de croire en les Anges. Le fait de devoir y croire, c’est surtout parce que Jibril en fait partie. Ce qui lui donne cette distinction, c’est parce qu’il apporte le message, le Coran, au Messager Muhammad ﷺ.

La création de Jibril

On va parler de Jibril aujourd’hui, ce premier Ange qui a été créé. C’est aussi le premier être qui a reçu le rouh, un esprit, qu’Allah ﷻ  lui a insufflé.

Allah ﷻ  l’a créé d’une création parfaite. Il a une version ange et une version humaine.

Sa description

Le Prophète ﷺ a décrit Jibril en tant qu’Ange dans ses hadiths.

Tout d’abord, il est absolument immense. D’ailleurs, Abdullah ibn Massoud, un érudit du Coran et Compagnon du Prophète ﷺ , disait que le Messager d’Allah ﷻ  a vu l’Ange Jibril sous sa vraie apparence. Il avait 600 ailes dont chacune couvrait tout l’horizon. De chacune de ces ailes tombaient des objets de diverses couleurs, dont des perles, des rubis d’une quantité dont seul Allah ﷻ  avait la connaissance.

Il avait aussi une grande force, ce qui n’est pas étonnant. Le Coran est un dépôt de la plus haute importance pour Allah ﷻ , il fallait Son meilleur élément pour le descendre vers Muhammad ﷺ. Personne ne devait interférer sur le trajet entre Allah ﷻ  qui révèle le Coran, et le cœur de Muhammad ﷺ qui devait le recevoir.

Il habitait directement sous le trône d’Allah ﷻ , tu imagines son rang ? Il était obéissant, digne de confiance, comme le dit le Coran :

مُّطَاعٍ ثَمَّ أَمِينٍ

– Sourate 81, verset 21

Il avait une personnalité solide, ferme, bienveillante. C’était le chef des Anges. Allah ﷻ  l’a surnommé (dans une traduction rapprochée) l’Esprit, ar-rouh الروح. Il a même dit que c’était Son rouh, ou encore ar-rouh al amine, donc « l’esprit dépositaire » qui était fidèle et digne de confiance. Les savants de l’islam disent qu’il avait ce qualificatif de rouh al-amine parce qu’il descendait et déposait dans le cœur du Prophète ﷺ ce qui allait nourrir son âme, par le Coran. Et c’est ce qui va nourrir l’âme des êtres humains, c’est ce qui va aussi leur apporter un rouh, un esprit sain, à eux aussi.

Le dialogue entre l’Ange Jibril et Allah ﷻ

L’Ange Jibril, c’est aussi celui qui parlait directement à Allah ﷻ . Quand je pense à Jibril, je me dis qu’il a toujours été là, à tous les moments clés depuis qu’Allah ﷻ  l’a créé. Il était là avant la création du Paradis, tu imagines ? D’ailleurs, le récit de la création du Paradis nous a été transmis dans un hadith rapporté par Abu Hureira. Dans celui-ci, on y découvre un dialogue entre Jibril et Allah ﷻ , après qu’Il ait créé le Paradis.

Le Prophète ﷺ a dit :

« Lorsque Allah ﷻ  créa le Paradis et l’Enfer, Il ordonna à l’Ange Jibril d’aller contempler le paradis en lui disant :

« Observe-le et contemple ce que J’y ai préparé pour ses habitants. »

Alors, il y alla puis le regarda, et vit ce que Allah ﷻ  y avait préparé pour ses habitants. En revenant, il dit :

« Je jure par Ta Suprême Majesté, Ô Allah ﷻ , que nul n’en entendra parler sans y entrer ».

Allah ﷻ  ordonna alors que le Paradis soit entouré de choses désagréables et commanda à Jibril de revenir le contempler de nouveau… À son retour, Jibril déclara cette fois :

« Par Ta Suprême Majesté, Ô Allah ﷻ , je crains que personne n’y entre… ! »

Allah ﷻ  dit alors :

« Va contempler l’Enfer et regarde ce que j’y ai préparé pour ses habitants ! »

Lorsque Jibril revint, il déclara :

« Je jure par Ta Suprême Majesté, Ô Allah ﷻ , que nul n’en entendra parler puis y entrera… »

Allah ﷻ  ordonna alors que l’Enfer soit entouré de plaisirs et ordonna à Jibril de retourner le contempler ; celui-ci déclara à son retour :

« Par Ta Suprême Majesté – Ô Allah ﷻ , je crains que personne n’en réchappe ! »

– At-Tirmidhi

Ce hadith fait froid dans le dos, et en même temps il remet les points sur les i. Devant l’inquiétude de Jibril, Allah ﷻ  l’a rassuré en lui disant

قَدْ أَفْلَحَ ٱلْمُؤْمِنُون

Qad aflah al-mouminoun

Les croyants ont certes réussi.

Les mumimoun, ceux qui sont humbles dans leur salat, ceux qui se détournent des futilités et qui se purifient par la zakat.

Les premières ayat de sourate Al muminoun incluent plusieurs piliers de l’islam :

  • la croyance en Allah ﷻ ,
  • la salat,
  • la zakat.

En lisant ce hadith, je ne peux m’empêcher de penser en profondeur à la conversation que l’Ange Jibril a eue avec Allah ﷻ . Je me dis quand même qu’il a visité notre maison, notre Paradis, là où tout a commencé. Un peu comme s’il avait fait un état des lieux d’entrée. Il l’a visité alors qu’il était inhabité. Quel privilège ! Il l’a visité de fond en comble et est revenu vers Allah ﷻ  en disant que toute personne qui verrait cela y rentrerait pour y habiter. Il avait vraiment un bon soupçon à notre égard.

Dans la tournure avec laquelle Allah ﷻ  lui présente le Paradis « va regarder ce que j’y ai préparé pour ses habitants », Allah ﷻ  parle d’habitants… donc Il voulait déjà qu’on y habite ! Jibril a manifesté de l’enchantement vis-à-vis du Paradis, et de l’inquiétude vis-à-vis de l’Enfer et du fait qu’il sera facile d’y entrer tellement il est entouré de tentations. Par sa réaction, on sent qu’il voulait notre bien. Aussi, on ressent l’amour qu’il avait pour les habitants de la Terre et même les futurs habitants du Paradis. Il avait de l’affection envers ceux qui croyaient en Allah ﷻ . Pourtant, l’Ange Jibril était là quand il n’y avait encore rien de nous.

Les différentes interventions de Jibril

Avec Adam

C’est l’Ange qu’Allah ﷻ  a missionné pour rassembler l’argile qui allait servir à créer Adam.

Puis, pendant la vie d’Adam et lorsqu’il est arrivé sur Terre (après être sorti du Paradis), il est devenu l’émissaire entre Adam et Allah ﷻ  à travers la Révélation. Il a aussi enterré Adam, lorsque celui-ci a quitté ce monde. Il était là également pour chaque Prophète ﷺ .

Avec Ibrahim

Jibril est venu lui annoncer la naissance de son fils Ishaq, lorsqu’il est venu sous l’apparence d’un humain avec deux autres anges.

C’est lui qui a enseigné à Ibrahim chaque rite du hajj : la tawaf, le jeûne, etc. pour qu’il le reproduise. Ce qu’on fait aujourd’hui, c’est Jibril qui nous l’a enseigné.

Il est aussi à l’origine du jaillissement du puits de zamzam. Cette fameuse eau bénie, qui a jailli au pied de Hajar et son fils Ismaïl, lorsqu’elle a fait le trajet 7 fois entre les monts Safa et Marwa, à la recherche d’eau pour son bébé. Quand elle est arrivée après tous ces allers-retours, elle a trouvé l’Ange Jibril aux côtés de son fils. Il a simplement tapé de son pied la terre, ce qui a fait jaillir l’eau de zamzam.

C’est un puits qui, jusqu’à aujourd’hui, est intarissable. Si tu regardes seulement les dimensions de la source dans la terre, tu seras étonnée de voir qu’elle est minuscule en comparaison à tout ce qu’elle produit, à son caractère intarissable, à tout ce qu’elle a fourni comme eau aux habitants de la terre.

Avec Youssouf

Je pense aussi à notre Prophète ﷺ Youssouf et à ce moment où il a été jeté dans les profondeurs de ce puits par ses 10 grands frères. Quand il est tombé, c’est Jibril qui le rattrape et qui le pose dans un endroit sûr du puits pour qu’il ne se blesse pas, et qu’il soit en sécurité. Ça demande la force d’un Ange tel que Jibril pour faire cela.

Avec Maryam et Issa

C’est aussi Jibril qui a annoncé à Maryam, la mère de Issa, la naissance de son fils, alors qu’elle était déjà enceinte. D’une certaine manière, il l’a rassurée depuis le début de sa grossesse, et encouragée pendant son accouchement.

Dans la sourate Maryam, on a le récit de Maryam qui commence à ressentir les douleurs de l’accouchement, qui commence à s’inquiéter de l’après-accouchement, ce que les gens diraient, au point de souhaiter de n’avoir jamais existé, d’être complètement oubliée de l’esprit des gens. Alors, qui est-ce qu’Allah ﷻ  a envoyé pour la rassurer ? L’Ange Jibril.

« Ne t’inquiète pas, n’aie pas peur, ne t’attriste pas ».

On a vraiment l’impression de quelqu’un qui l’a accompagnée durant l’accouchement. Il lui a dit « ton Rabb a mis juste en dessous de toi une source d’eau et frappe contre ce tronc de palmiers, tu verras tomber des dattes fraîches. » C’étaient des dattes de grande qualité. Il lui dit « mange, bois, et apaise ton cœur ». Il lui a aussi parlé des qualités de son fils à venir.

Quand je pense à une femme qui accouche, elle a auprès d’elle une sage-femme qui lui dit des mots rassurants, qui l’aide dans le travail, qui lui dit quelle position adopter. On se dit alors qu’Allah ﷻ  a envoyé le meilleur de Ses émissaires auprès de Maryam, qui était vraiment seule face à sa situation. En réalité, elle n’était pas seule. Elle était très entourée, par Allah ﷻ , qui Lui-même lui a envoyé le plus sûr et fidèle de Ses anges.

Pour l’anecdote au sujet des dattes, il se trouve que plus tard on a découvert que le fait de manger 6 à 7 dattes par jour jusqu’à un mois avant l’accouchement agissait énormément dans la préparation au col de l’utérus pour l’accouchement. Ça facilite l’accouchement et rend les contractions plus efficaces. C’est consigné dans une ayah et une étude britannique l’a d’ailleurs confirmé !

Jibril, auprès de Maryam, essaye de transformer son inquiétude en joie. Elle est inquiète du ‘qu’en dira-t-on », du mauvais traitement que les gens pourraient avoir envers elle et son fils, etc. Jibril lui rappelle l’essentiel : tu vas devenir mère, réjouis-toi ! Et en plus la mère de Issa, qui aura telle et telle qualité. Alors, Maryam se rassure et entre pleinement dans la confiance en Allah ﷻ . Elle est calme, elle garde le silence. Et au moment où tout le monde l’entoure et l’accable en la voyant arriver avec son bébé dans les bras, elle est tellement apaisée qu’elle fait un geste du doigt pour montrer son fils comme pour dire « adressez-vous à lui ». Et Issa se met à parler, au berceau.

Jibril a donc eu un rôle prépondérant dans le processus de grossesse et d’accouchement de Maryam, qui fait partie des 4 meilleures femmes des Univers.

C’est d’ailleurs également Jibril qui était là, plus tard, pour sauver Issa lorsqu’il allait être crucifié. Il l’a élevé dans les cieux, sur ordre d’Allah ﷻ.

Sa relation avec Muhammad ﷺ

Durant l’enfance

La première rencontre que le Prophète ﷺ Muhammad ﷺ a eue avec Jibril était dans son enfance, vers l’âge de 6 ans, lorsqu’il était chez sa nourrice, Halima.

Alors qu’il jouait avec ses camarades, Jibril apparaît alors sous forme humaine, lui ouvre la poitrine, prend son cœur, retire l’impureté qui est dessus, le lave et lui remet à l’intérieur de la poitrine.

Au début de la Révélation

Il ne le revoit que 34 ans plus tard, sous sa forme majestueuse, sa forme d’ange, pour entendre de lui le Coran pour la première fois. Jibril l’avait d’ailleurs fermement saisi et lui avait demandé de lire le Coran. Non seulement le Prophète ﷺ a vu Jibril, lui a parlé et a eu un contact physique avec lui, mais Jibril a également été un réel compagnon pour le Prophète ﷺ . Il a été :

  • un enseignant,
  • un ami,
  • un confident.

Auprès des Compagnons

Un jour, il est venu sous l’apparence d’un homme habillé de blanc auprès du Prophète ﷺ .

‘Umar ibn al-Khattâb, qu’Allah ﷻ  soit satisfait de lui, rapporta :

 « Un jour, alors que nous étions assis auprès du Prophète ﷺ voilà que se présenta à nous un homme dont les vêtements étaient très blancs et les cheveux très noirs. Rien en lui n’indiquait qu’il était en voyage et nul parmi nous ne le connaissait. Il s’avança pour venir s’asseoir face au Prophète ﷺ appuyant ses genoux contre les siens et posant les paumes de ses mains sur ses cuisses. Il dit au Prophète ﷺ  :

– Ô Mohammed ! Informe-moi sur l’Islam.

– L’Islam consiste à attester que nul n’est digne d’être adoré en dehors d’Allah ﷻ  et que Mohammad est le Messager d’Allah ﷻ . Il consiste aussi à observer correctement la prière, à s’acquitter de la Zakât, à faire le jeûne du mois de Ramadan et à effectuer le pèlerinage à La Mecque si l’on en a les moyens, répondit le Prophète ﷺ .

— Tu as dit vrai, approuva l’homme.

Nous fûmes étonnés de voir cet homme s’informer auprès de lui et en même temps l’approuver. Puis il reprit :

— Informe-moi sur la foi.

— La foi consiste à croire en Allah ﷻ , en Ses Anges, à Ses livres, à Ses Messagers et au Jour Dernier. Elle consiste aussi à croire au destin, bon ou mauvais, répondit le Prophète ﷺ .

— Tu as dit vrai. Informe-moi sur la foi parfaite.

— C’est le fait d’adorer Allah ﷻ  comme si tu Le voyais, car si toi tu ne Le vois pas, Lui te voit.

— Informe-moi sur l’Heure.

— Celui qui est interrogé n’en sait pas plus que celui qui l’interroge.

— Informe-moi sur ses signes précurseurs.

— Elle arrivera quand la servante enfantera sa maîtresse et quand tu verras les va-nu-pieds, les déguenillés et les gueux, parmi les bergers, se rivaliser dans l’édification de construction élevée.

Quand l’homme partit, je restai un moment ébahi, puis le Prophète ﷺ me dit :

— Umar ! Sais-tu qui est celui qui est venu m’interroger ?.

— Allah ﷻ  et Son Messager le savent mieux, lui répondis-je.

Il me dit :

— C’est Djibrîl qui est venu vous apprendre votre religion ».

–  Mouslim

J’ai beaucoup aimé cette scène de la vie du Prophète ﷺ . J’ai trouvé que c’était une manière très parlante d’enseigner. Certaines personnes entendent mieux lorsqu’ils entendent, d’autres en voyant, en lisant, d’autres encore avec l’expérience, ils ont besoin de mise en scène, etc. Tous les profils d’apprentissage sont ici respectés. Les gens ont pu assister à la scène, ils ont pu entendre, et ont vécu une réelle expérience.

Un vrai ami

Jibril était un vrai guide et compagnon pour le Prophète ﷺ . Ce que j’admire également en pensant à la Révélation du Coran, c’est que chaque sourate, chaque ayah était escortée par Jibril avec, derrière lui, des milliers d’anges. C’est impressionnant. C’est aussi pour cela qu’aujourd’hui je voulais aborder le sujet de Jibril et de ce qui gravite autour de lui comme bienfaits, comme honneurs, comme qualités.

Jibril, le chef des anges

C’est très important pour apprécier le Coran, d’apprécier tous ceux qui sont engagés. Allah ﷻ  l’a placé en tête de tous Ses Anges à qui Il confie Ses missions les plus importantes. En l’occurrence, il s’agit de la Révélation du Coran. C’est l’œuvre d’Allah ﷻ  la plus aboutie, la plus importante, vu que c’est Sa Parole. C’est si précieux que ça ne pouvait être transporté que par quelqu’un de très important, de très noble, vers un Prophète ﷺ noble, pour un peuple noble, dans une langue noble.

C’est comme si tu étais dans une administration étatique. Les messages les plus importants sont toujours transportés par des gens très haut placés. On ne confie pas une mission d’État d’une importance capitale à un employé lambda. On prend un chef, un ministre ou un vizir.

Jibril était également un conseiller pour le Prophète ﷺ  :

  • Il lui révélait le Coran,
  • Il lui enseignait,
  • Il lui expliquait,
  • Il le faisait répéter
  • Il le faisait réviser,
  • Il lui faisait vivre le Coran.

Vouloir construire une relation avec le Coran, sans admirer cette relation d’élève et d’enseignant entre Jibril et le Prophète ﷺ Muhammad ﷺ, c’est perdre de la matière.

Jibril qui conseille le Prophète ﷺ , c’est le chef des Anges qui conseille le chef des êtres humains. Il a d’ailleurs rassuré le Prophète ﷺ à notre propos. Quand le Prophète ﷺ échangeait avec lui et lui faisait part de son inquiétude quant à la possible entrée en Enfer de quelqu’un de sa communauté, Jibril le réconfortait. Il lui dit : « Muhammad ﷺ, tu ne seras pas déçu de ta communauté ». Il l’a tranquillisé en lui disant que sa communauté irait au Paradis. Ce paradis que le Prophète ﷺ a lui aussi visité, tout comme Jibril. Et puisqu’il savait aussi ce qui se trouvait en Enfer, il avait peur qu’on puisse y entrer. Mais Jibril, en sa qualité de conseiller, de confident, a rassuré le Prophète ﷺ .

Te rends-tu compte qu’il parle de nous ?

Qu’Allah ﷻ  fasse de nous des gens qui soient dignes de cette parole que Jibril a prononcée pour rassurer le Prophète ﷺ .

Qu’Allah ﷻ  nous compte parmi ceux qui pourront répondre à l’appel des gens du Paradis.

Et si nous pensions davantage à l’Ange Jibril ?

Quand tu récites le Coran, j’aimerais que, de temps à autre, tu penses à Jibril, notamment à :

  • son travail,
  • sa mission,
  • sa bienveillance,
  • sa droiture,
  • sa grandeur,

Mais aussi au fait qu’Allah ﷻ  l’a mandaté pour transmettre le Coran, Sa parole, au Prophète ﷺ , puis à nous.

C’est un immense honneur, lorsque tu lis le Coran, d’avoir des Anges qui assistent et qui écoutent. Ces anges qui aiment par-dessus tout entendre la parole d’Allah ﷻ . Les Anges ne récitent pas le Coran, ils n’ont pas cette capacité (hormi Jibril et quelques anges), ils écoutent et ils aiment le faire.

La présence des anges dans notre vie

Lorsque tu réciteras le Coran, pense à ces rangées d’anges, qui t’écoutent, te suivent et regardent jusqu’où la révélation du Coran est arrivée : jusqu’à toi.

Rappelle-toi aussi que lorsque tu quitteras ce monde, ce sera le visage d’un ange que tu verras en dernier : l’ange de la mort. Et quand tu arriveras sous terre, le premier visage que tu verras sera celui des anges qui te questionneront sur ta croyance, sur ta prière, sur ta vie d’ici-bas.

Qu’Allah ﷻ  fasse que l’Ange de la mort prenne notre âme avec plein de douceur.

Qu’Allah ﷻ  fasse que ces deux anges qui nous accueilleront dans les profondeurs de la Terre nous interrogent avec bienveillance, que nos réponses soient les bonnes et que notre séjour en attendant d’entrer au Paradis soit aussi délicieux que les jardins du Paradis.

Je vais te surprendre avec un de mes plus grands rêves. Tu sais que je rêve beaucoup des instants au Paradis. Parmi ceux que je rêve le plus d’y rencontrer, c’est l’Ange Jibril. Si l’on a l’honneur de le voir, je pense que l’un des premiers mots qui sortiront de notre bouche, c’est : « merci pour tout. Tu as parfaitement rempli la mission qu’Allah ﷻ  t’avait donnée. La preuve, nous sommes là, nous sommes revenus au Paradis, notre vraie maison».

Partager cet article :
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ndèye Marième Ndoye

Ma chère Zeynab tu nous transporte dans un vrai aura de bonheur et de douceur quand on te lis et qu’on t’écoute.
Qu’ALLAH te récompense pour tous ces pépites dont tu nous comble.
AMINE

Mansouria

J’ai tellement appris sur notre ange Gabriel, que mon cœur est remplie de joie. Que Dieu vous bénisse milles merci

Kechar

Salam Aleykoum vraiment barak’Allahoufik pour ce magnifique récit et surtout les magnifique douaa qu’Allah nous guide au plus près de ce qui est correcte et te récompense Pour c’est magnifique rappel

dounia

MachaAllah ma soeur merci pour tout ces belles choses que tu nous transmets
que Dieu te recompenses
je t aime filah
j espere que j aurais l honneur de te rencontrer un jour

yuna

J’ai une question. Je ne suis pas musulmane, mais je me pose des questions sur cette religion. Pourquoi le prophète Mohammed a-t-il été le seul prophète de toute la lignée à avoir reçu des messages par un ange et pas par Dieu directement ? Moïse et Jésus ont reçu des messages directement par Dieu, mais pas Mohammed…

Mariame | TEAM CDMC

Merci pour ton message chère lectrice,
il n’y a pas d’informations claires à ce sujet, ceci fait parti des mystères du Coran 😊

Articles similaires

Quiz gratuit

Découvre ton profil d'apprentissage et des conseils pour mémoriser le Coran

Par ce test, tu en apprendras davantage sur ton profil d’apprentissage, le style que tu préfères utiliser pour recueillir et utiliser les idées et les informations.

Coche les réponses qui correspondent au mieux à tes habitudes et tes préférences. À la fin, découvre tes résultats et les conseils associés.

Retour en haut