Votre Oustadha Zaynab applique enfin ses propres conseils et sera en congé du 8 juillet au 31 août. Pendant cette période, je prends le temps de me reposer pour revenir avec une meilleure énergie. Seules les demandes et les mails concernant la formation "Coran de ma vie" seront traités par mon équipe. À très bientôt, insha'ALLAH.

Ne sois pas comme ça !

Temps de lecture estimé : 4 min.

La mère des croyants Aïsha, رضي الله عنها nous a livré, à travers une parole authentique, tout ce que le Prophète ﷺ  n’était pas. On peut aisément en conclure que ce qu’elle nous décrit est ce qu’il ne faut pas être en tant que musulmans. En effet, pour atteindre un objectif, il est parfois très judicieux de bien connaître les limites à ne surtout pas franchir, afin d’avoir une route balisée vers cet objectif. Voyons tout cela ensemble.

Sommaire

Une liste de ce qu’il ne faut pas être

Notre mère Aïsha رضي الله عنها a dit:

« Le Prophète ﷺ n’était ni pervers, ni grossier, ni criard dans les marchés, il ne répondait pas au mal par le mal, mais il pardonnait et ne tenait pas rigueur» .

J’ai pris le temps de réfléchir à ces mots. C’est quelque chose que l’on connaît du Prophète ﷺ, alors on n’est pas étonné. Mais si elle prend la peine de nous expliquer comment était son époux, c’est pour nous laisser un héritage. Et tout ce qu’on entend du Messager d’Allah ﷺ est censé être un héritage.

A travers les dires d’Aïsha رضي الله عنها, on voit que le Prophète ﷺ était complètement aligné avec ce que le Coran nous dicte de faire ou de ne pas faire. Dans le Coran, quand on parle de quelqu’un qui est pervers, c’est avec un sens assez large. Je pense en particulier à un passage où Allah ﷻ parle justement de ne pas écouter les paroles d’un pervers lorsqu’il vient nous rapporter une nouvelle.

جَاءَكُمْ فَاسِقٌ بِنَبَإٍ فَتَبَيَّنُوا أَنْ تُصِيبُوا قَوْمًا بِجَهَالَةٍ فَتُصْبِحُوا عَلَى مَا فَعَلْتُمْ نَادِمِينَ

Lorsque vient à vous un pervers avec une nouvelle, prenez le temps de réfléchir, de peser le pour et le contre. Car si vous ne faites pas attention, vous risqueriez d’être injustes envers un peuple, un groupe, et de le regretter.

Ne pas être un pervers

Typiquement, le pervers dans ce genre de situation est la personne qui vient et qui donne des nouvelles ou parle de sujets qu’il ne connaît pas, de sujets qu’il n’a pas vérifiés, qui colporte des paroles. Il suffit à quelqu’un d’être considéré comme pervers, comme menteur, de colporter et de rendre virale une information dont il n’a aucune idée si elle est vraie ou fausse. C’est gravissime.

Le Prophète ﷺ, n’était pas ce genre de personne, comme nous le rapporte son épouse. J’ai toujours trouvé étonnant qu’elle donne ces détails, parce que c’est le Prophète ﷺ ! Evidemment qu’il n’est pas ce genre d’individu. Mais en citant ce qu’il n’est pas, c’est comme pour nous amener à comprendre que parmi le commun des mortels, il y en a peut-être beaucoup qui le sont.

En insistant sur ce que le prophète ﷺ n’était pas, cela nous invite à nous concentrer sur ce qu’il ne faut pas être, sur ce qu’il est possible d’enlever. Ainsi, c’est comme si elle déconstruisait quelque chose. Alors, quand on dit qu’il était de la plus belle moralité, avec les plus beaux comportements et caractères, quelqu’un qui veut l’imiter pourrait se demander par où commencer.

Ne pas être grossier

Lorsqu’elle nous cite tout ce qu’il n’est pas, Aïcha nous donne en fait une checklist à vérifier. Effectivement, avant de se concentrer sur les grandes et nobles qualités, éliminons déjà ce qu’il ne faut pas être, ce qui nous empêche d’être nobles.

Donc, ne sois pas pervers, ne sois pas grossier. Pour comprendre ce qu’est être grossier, regarde Pharaon, ou certains mécréants, lorsqu’ils parlent :

  • ils mentent,
  • ils font des promesses qu’ils ne tiennent pas,
  • ils se moquent de la personne en face.

Pharaon, par exemple, passe son temps à :

  • se moquer de Moussa عليه السلام,
  • contourner les questions,
  • crier dans la cour,
  • appeler le renfort du public lorsqu’il perd pied dans la conversation.

Tout cela, c’est être grossier. Le prophète ﷺ n’était pas grossier. Il ne coupait pas la parole, ne proférait pas d’insultes, ne niait pas la vérité lorsqu’il la voyait. Il prenait la vérité d’où elle venait, peu importe la personne qui la disait. C’est ça, ne pas être grossier.

Le comportement dans les marchés

Le Prophète ﷺ n’était pas criard dans les marchés. Cela rappelle le verset dans la sourate Luqman, où Allah ﷻ nous dit à travers la bouche de Luqman عليه السلام, ce sage homme, que la voix la plus détestée est celle de l’âne.

C’est-à-dire ceux qui parlent comme des ânes. Je ne sais pas si tu as déjà entendu le braiment d’un âne, mais ce n’est pas la chose la plus agréable aux oreilles ni la plus poétique à entendre. Imagine un être humain qui agit de la sorte, brayant, criant toujours, parlant fort et de manière à fatiguer et à embêter les autres. Le Prophète ﷺ, avait une voix tempérée, ni trop forte ni trop basse.

Ne pas répondre au mal par le mal

Le Prophète ﷺ ne répondait pas au mal par le mal. Il préférait pardonner quand c’était possible. En général, il pardonnait tout le temps.

Cela rappelle encore le Qur’an :

وَلَا تَسْتَوِى ٱلْحَسَنَةُ وَلَا ٱلسَّيِّئَةُ ٱدْفَعْ بِٱلَّتِى هِىَ أَحْسَنُ فَإِذَا ٱلَّذِى بَيْنَكَ وَبَيْنَهُۥ عَدَٰوَةٌ كَأَنَّهُۥ وَلِىٌّ حَمِيمٌ

La bonne action et la mauvaise ne sont pas similaires. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.

Sourate 41 verset 34

Cela signifie que quand quelqu’un te fait du mal, réponds par le bien.

Cela ne veut pas dire que tu dois te rabaisser ou te soumettre. Au contraire, tu t’élèves en ne rentrant pas dans le jeu de cette personne. Tu fais preuve de Rahma, de miséricorde, d’abord envers toi-même et ensuite envers cette personne en ne gardant pas rancune.

Pardonner est difficile, c’est vrai. Mais la personne qui ne pardonne pas se fait du tort à elle-même. Pardonner prend du temps et n’est pas facile, mais il faut envisager cette démarche. Quand on ne pardonne pas, la personne non pardonnée continue sa vie, alors que c’est moi qui m’alourdis avec des rancunes, comme un sac à dos rempli de pommes de terre qui finissent par pourrir parce qu’on les transporte inutilement. Cela m’alourdit, donc pardonner est une grande moralité.

Avant de te laisser…

Comme tu le vois, si l’on veut ressembler un peu plus au Prophète ﷺ, pourquoi ne pas déjà commencer par ce qu’il n’était pas, par ce qu’il ne faisait pas, par ce qu’il s’interdisait de faire ? Commençons par ce qu’il ne faut pas être, par éliminer ces choses-là dans notre quotidien. Ainsi, peut-être, et je dirais même sûrement, nous nous rapprocherons des moralités de ce Prophète de notre cœur ﷺ.

Si cet article t’a plu, dis-le moi dans les commentaires et sens-toi libre de le partager. Tu peux également me rejoindre sur Instagram où je te partage des pépites de ton Coran. Et si tu apprécies tout particulièrement de découvrir les nobles qualités de notre Prophète bien-aimé, je te laisse découvrir l’article sur sa Rahma.

Partager cet article :
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires

Quiz gratuit

Découvre ton profil d'apprentissage et des conseils pour mémoriser le Coran

Par ce test, tu en apprendras davantage sur ton profil d’apprentissage, le style que tu préfères utiliser pour recueillir et utiliser les idées et les informations.

Coche les réponses qui correspondent au mieux à tes habitudes et tes préférences. À la fin, découvre tes résultats et les conseils associés.

Retour en haut